Votre navigateur (Internet Explorer 7 ou inférieur) n'est plus à jour. Il est connu pour des failles de sécurité et peut aussi ne pas afficher correctement le site.

X

Navigation / recherche

La marche dans la foi

La marche dans la foi

Accepter que Jésus Christ est le fils de Dieu et qu’Il est mort pour sauver l’humanité du péché est le début de la marche chrétienne. En effet, au-delà de devenir membre de la famille de Dieu et de l’Eglise, le chrétien accepte aussi de marcher avec et pour Dieu.

La marche avec Dieu est un pèlerinage ; le pèlerinage du chrétien.  Il serait faux de penser qu’il est facile de suivre Dieu. Ce n’est pas l’évangile. La grâce du chrétien se trouve dans la parole de Dieu, dans la fidélité d’un Dieu qui a promis d’être avec lui jusqu’à la fin du monde.

Mathieu7 :7-8

« Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira.
Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l'on ouvre à celui qui frappe. »

Trois phases dans la marche chrétienne peuvent être tirées de ce verset :

Demandez

« Demandez, et l’on vous donnera »

Dieu invite son peuple à prier. La prière dans sa définition la plus simple est l’action de parler avec Dieu. Par ce moyen, le chrétien peut élever toutes sortes de demandes. Ces demandes doivent être dans la volonté de Dieu pour être exaucées. Une demande contraire à la parole de Dieu n’est pas une demande selon Dieu. Dans ce cas, elle ne sera pas exaucée. Dieu ne donne que lorsque la demande est conforme à sa volonté.

La prière pour avoir de l’argent pour subvenir à ses besoins, pour se marier,   pour avoir un enfant ou un travail… est une prière légitime. Les enfants d’Israël, dans le désert, ont demandé à Dieu à manger et à boire. La manne est tombée du ciel chaque jour. Et à plusieurs reprises, de l’eau jaillissait d’un rocher.

Il arrive cependant que Dieu ne réponde pas à des prières légitimes. Faut-il arrêter de prier ?

Le seigneur nous invite continuer à demander.  Philippiens 4 :6-7 « Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. »

Continuer à prier et à demander c’est prendre le risque de voir Dieu ne pas répondre comme on le souhaite. C’est cela la foi. Et sans cette foi, il est impossible de lui être agréable.

Il est important de croire en la fidélité de Dieu. Il répond toujours. Sa réponse n’est peut-être pas celle attendue mais c’est une réponse. Ce serait dommage d’arrêter de demander à Dieu parce que l’on a été déçue, parce qu’on a pensé qu’il agirait d’une certaine manière et qu’il ne l’a pas fait.

Prenons un exemple simple. Lorsqu’un bébé pleure parce qu’il a faim, la réaction de sa mère est immédiate. Elle lui donne son biberon. Mais lorsqu’un enfant de 5 ans pleure parce qu’il a faim, sa mère peut lui demander d’attendre parce qu’il n’est pas encore l’heure de manger.

Il en est ainsi dans la marche chrétienne. Le chrétien grandit, sa foi aussi.

Cherchez

« Cherchez et vous trouverez »

Le dictionnaire définit l’acte de chercher par le fait de « se déplacer, parcourir un lieu, faire des efforts pour trouver ou retrouver quelque chose ou quelqu'un qui se trouve à un endroit inconnu ou oublié. »

Cette étape demande de fournir plus d’effort que  l’étape précédente. Ici la foi est mise à l’épreuve. Il faut continuer de croire alors que tout semble compliqué et difficile. Malgré la différence qui peut exister entre ce que l’on vit et ce que Dieu dit dans sa parole, il faut continuer à croire en la parole de Dieu et à croire que ce Dieu dit s’accomplira certainement.

Croire en la vérité de la parole de Dieu et non à la réalité de nos vies.

David pouvait déclarer dans Psaumes 23 : 4

« Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi: Ta houlette et ton bâton me rassurent. »

« Quand je marche », cela revient à dire que tout chrétien peut être amené à vivre des moments difficiles. La persévérance est donc la clé de cette étape.

Dieu avait fait une promesse à Abraham.  Mais Abraham dû attendre 25 ans pour voir l’accomplissement de la parole de Dieu.

C’est facile de  louer Dieu quand tout va bien, quand le soleil brille dans nos vies, quand Dieu exauce rapidement nos prières. C’est plus difficile de le louer quand on a l’impression que Dieu n’est plus là et que rien ne va plus.

Dieu voit chaque souffrance mais il laisse certaines choses arriver dans nos vies parce que cela est nécessaire pour son plan.

Marie et Marthe avait fait appeler Jésus parce que Lazare leur frère était malade. Il est dit dans les écrits que Jésus a tardé à venir. Il a attendu que Lazare meurt pour aller auprès d’elles. Quand il est arrivé dans le village où vivait Lazare, Marie et Marthe sont allées à la rencontre de Jésus. Jean11 :32  « Lorsque Marie fut arrivée là où était Jésus, et qu'elle le vit, elle tomba à ses pieds, et lui dit: Seigneur, si tu eusses été ici, mon frère ne serait pas mort »

Jésus était aussi triste qu’elles car il est écrit ceci au verset suivant (jean 11 :33) « Jésus, la voyant pleurer, elle et les Juifs qui étaient venus avec elle, frémit en son esprit, et fut tout ému. » Au verset 35 du même chapitre, il est écrit : « Jésus pleura ».

Mais il fallait que Lazare meure pour que sa gloire resplendisse. Ce qu’il voulait faire était plus grand que la guérison. Il voulait ressusciter Lazare. Il voulait montrer une facette de lui qui n’était pas encore connue de ses disciples.

Job pouvait dire « j’avais entendu parler de toi, maintenant mes yeux t’ont vu ». Les épreuves par lesquelles il est passé ont transformé son caractère et sa manière de voir Dieu. Il a découvert un Dieu qui était capable de tout restaurer. Sa relation avec Dieu a été plus forte, profonde et intime.

Frappez

« Frappez et l’on vous ouvrira »

On peut frapper à une porte. Autrefois, les sonnettes n’existaient pas. Il fallait frapper à la porte pour voir celle-ci s’ouvrir. Il y a un acte à poser. Il en est de même de la foi. Elle demande d’être mise en action.

Et ce sont les épreuves de la vie qui façonnent le chrétien et l’aident à grandir dans sa foi. Grâce à elles, le chrétien développe une intimité avec Dieu. Il apprend à comprendre comment Dieu agit et fonctionne. Il sait ce qu’il doit faire devant chaque situation car sa foi a déjà été éprouvée dans ces situations.

Une personne qui a vu Dieu agir dans sa vie au travers des finances, de la guérison, du travail est une personne qui sait ce que Dieu est capable de faire et ce qu’elle doit faire pour voir le miracle se produire ou se reproduire.

Psaumes 37 :4 « Fais de l'Eternel tes délices, Et il te donnera ce que ton cœur désire. » Ce verset est un exemple général. Pour voir des miracles se produire, Dieu doit rester la priorité de toute vie chrétienne.

Il faut connaître Dieu pour pouvoir le reconnaître. C’est l’intimité avec Dieu qui permet de comprendre ce que Dieu veut faire dans chaque saison et ce qu’il attend de son peuple. En un mot, à quel moment il faut frapper pour voir une porte s’ouvrir.

Daniel 11 : 32 « Mais ceux du peuple qui connaîtront leur Dieu agiront avec fermeté »